Le petit fantastique

Silence, on tue (en série) !

C’est avec une grande impatience que le public venu nombreux a attendu l’arrivée du jury et de son président, John Mc Tiernan en cette ouverture du 17éme Festival du Film Fantastique. Les fans de Predator et de Die Hard (Piége de cristal pour les francophones) ont pu également profiter des envolées lyriques des organisateurs autour du leitmotiv de cette année : le silence. Bien connue du fantastique, cette thématique a réuni de nombreux auteurs cités ce soir : Vercors et son célèbre Silence de la mer, Albert Camus ou encore Lamartine.
Suite des festivités avec le film d’ouverture, Dans ton sommeil de Caroline et Eric du Potet avec Anne Parillaud et Arthur Dupont qui a glacé le sang de plus d’un spectateur. Entre malaises, côncidences troublantes et non-dits, les réalisateurs ont su allier le genre du thriller avec l’hémoglobine, dans un rythme à perdre haleine. Bien qu’étant hors compétition, cette premiére œuvre à quatre mains donne le ton à l’ensemble des œuvres présentées.
Mais, chut, n’en disons pas plus…